Avec la Ligue de l’Ouest, faites le plein d’activités !

Infos de la Ligue de l’Ouest Evénements 2017
Découvrez l’actualité de la Ligue de l’Ouest sur notre site internet.

Likez notre page Facebook et échangez avec les autres joueurs de l’Ouest : Facebook LGO

Retrouvez-nous sur KGS : onglet Salles >> Clubs >> Ligue de l’Ouest.

Avec une licence fédérale, recevez les informations de la Ligue par mail !

18 mars : Championnat de Ligue Jeunes (Nantes)

13-14 mai : Championnat de Ligue individuel (Piriac)

23-24 septembre : Coupe Maître Lim (Piriac)

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Championnat de Ligue Jeunes 2017

Cette année, l’équipe de la Ligue a le plaisir de convier les jeunes joueurs de Go de l’Ouest à participer au Championnat de Ligue Jeunes, qui se déroulera le samedi 18 mars dans les locaux de l’Association Jeunesse France Japon, à Nantes.

Les champions de Ligue des catégories Lycée, Collège et Primaire ainsi que les autres jeunes qualifiés représenteront la Ligue de l’Ouest lors du Championnat de France Jeunes à Montpellier (34) les 8 et 9 avril 2017. Site internet

Le nombre de qualifiés pour le tour national est fixé à 20% du nombre de licenciés jeunes dans chaque catégorie. Cette année, le nombre de places pour la Ligue de l’Ouest est de : 3 pour la catégorie Lycée, 1 pour la catégorie Collège, et 1 pour la catégorie Primaire.

Horaires

9h30 : accueil des participants
10h : Première Ronde
12h : Repas
13h : Deuxième Ronde
14h45 : Troisième Ronde
16h30 : Quatrième Ronde
18h15 : Remise des coupes
Modalités de participation

Tous les participants doivent être à jour de leur licence au moment de l'inscription.
Catégorie Primaire : jeunes jusqu'à 11 ans dans l'année;
Catégorie Collège : jeunes jusqu'à 15 ans dans l'année;
Catégorie Lycée : jeunes jusqu'à 18 ans dans l'année;
Règles des parties

Temps principal : 45 min /joueur
Byo-yomi : 15 pierres /5 min
Système : Mode championnat - Tirage Suisse Split and Slip
Restauration

Un repas japonais sera proposé sur place pour 7€.
Une collation sera offerte par la Ligue l'après-midi.
Accès

Association Jeunesse France Japon
75 rue d'Allonville 44000 NANTES
Site internet
Route : à 900 mètres de la gare - possibilité de se garer sur le parking de la gare
Tramway : Ligne 1, arrêt Moutonnerie
Inscriptions

Participants : Fiche d'inscription pour chaque participant, avec un formulaire d'autorisation parentale et de droit à l'image pour les participants de moins de 18 ans le jour de l'événement, à remettre au responsable club avant le 13 mars :
Fiche d'inscription
Clubs : Liste des participants jeunes à remettre à la Ligue avant le 14 mars :
Liste des participants
Contact

Pour toute question, envoyer un mail à : ca-ouest@jeudego.org
Téléphone : (sera affiché la veille de l'événement)

Listes des inscrits : à venir

Publié dans Evènements à venir | Laisser un commentaire

Bonne année 2017 !

Chers joueurs et joueuses de l’Ouest,

Toute l’équipe de la Ligue vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2017 ! Nous espérons que cette nouvelle année soit propice à la réussite de vos projets, et à la réalisation de vos objectifs concernant le jeu de Go.

Sur ce, bonnes parties à tous !

L’équipe LGO

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Congrès National Jeunes – 22-29 octobre 2016

Comme chaque année, la FFG organise un stage réservé aux jeunes joueurs de Go entre 6 et 20 ans, et qui ont une licence pour l’année en cours. Il prendra place du 22 au 29 octobre 2016, à Lans-en-Vercors, dans les montagnes près de Grenoble.

Jeunes au Congrès Jeunes 2015

Participants au Congrès Jeunes 2015

Ce stage a pour but de rassembler des jeunes de toute la France afin de partager un bon moment, et surtout de progresser au jeu de Go. Ils sont encadrés par une équipe d’animateurs compétents, dont le pédagogue de la FFG In-Seong Hwang (8 dan) et Fan Hui (2p) le champion d’Europe, qui leur propose cours de Go et activités ludiques. Une joueuse professionnelle coréenne, Jiyeon Park (4p), viendra spécialement pour le Congrès !

A la fin du séjour, les enfants peuvent participer à la Coupe Hikaru, un tournoi ouvert à tous les jeunes, et mettre en pratique l’enseignement reçu.

Voir le site internet de l’événement.

Afin d’aider les jeunes joueurs de l’Ouest à s’y rendre, la LGO accorde une subvention de 500€ qui sera répartie également entre les participants. Il suffit de nous faire parvenir une demande de subvention à l’adresse ca-ouest@jeudego.org pour bénéficier de l’aide, avant le 14 octobre !

Voir le formulaire de demande de subvention.

Nous espérons vous voir nombreux !

Kevin Cuello
Président LGO

Publié dans Evènements à venir | Laisser un commentaire

Rentrée LGO 2016/2017

Bonjour à tous et à toutes,

Je vous souhaite d’avoir passé un été ensoleillé et reposant. Quant à la Ligue, quelques petits changements ont eu lieu lors de l’AG du 16 juillet, avec l’élection d’un nouveau Conseil d’Administration et d’un nouveau Bureau, que voici :

Président : Kevin Cuello
Trésorier : Adrien Durand
Trésorier adjoint : Alain Papazoglou
Secrétaire : Christèle Derrien
Secrétaire adjoint : Bertrand Vachon
Administrateur : Olivier Guiho
Administrateur : Marc Jégou

Avec la photo qui va bien (manque Olivier) :

groupe-2016

Bertrand, Alain, Christèle, Kevin, Adrien et Marc

Et j’en profite pour remercier Mathieu Delli-Zotti (ex vice-président) et Morgane Bourny (ex secrétaire) pour leur participation active au fonctionnement de la Ligue.

Vous pouvez consulter le procès-verbal de l’AG : ici

Et pour résumer les axes de travail de la nouvelle équipe pour cette saison, nous souhaitons développer davantage l’accès des jeunes au Go (compétitions, initiations…), favoriser les rencontres internationales (en ligne notamment), et proposer des événements sportifs de qualité (Coupe Confucius, stage de Ligue) à tous les joueurs de l’Ouest.

Toute l’équipe LGO

Publié dans Compte-rendus de Ligue | Laisser un commentaire

CA n°1 – 10 août 2016

Début : 20h45
Fin : 21h25

Membres présents :
– Kevin
– Christèle
– Alain
– Bertrand (procuration Christèle)
– Olivier (procuration Kevin)
– Adrien (arrivé après la fin de la séance)

Sujet : Subvention de 120€ demandée par Benjamin Dréan-Guénaïzia pour le Congrès Européen de Go 2016

Exposé des faits :
En 2012, la LGO est représentée par François Mizessyn (président) et Emeric Salmon (trésorier). Elle décide d’attribuer une subvention de 100€ à Benjamin pour le (championnat de France?) afin de l’aider à s’y rendre. N’ayant pas de quoi payer la totalité du voyage, la LGO lui propose une avance de 150€ qu’il devra rembourser. Depuis 2012, la LGO a une créance de 150€ sur ses comptes, et Emeric n’a pas rappelé à Benjamin sa dette.
En juillet 2016, Benjamin fait une demande de subvention à la Ligue, et la question de sa dette revient.

Points vérifiés :
– Benjamin n’a pas souvenir de cette dette de 150€
– pendant 5 ans, la LGO n’a jamais réclamé la dette à Benjamin

Points à éclaircir :
– il faut prendre connaissance du document écrit d’attribution du prêt de 150€ à Benjamin
– il faut savoir si la comptabilité LGO montre que Benjamin a bien encaissé les 150€

Propositions de solutions :
– Prendre sur les 120€ de la subvention demandée pour effacer la dette de 150€
– Séparer la subvention de 120€ et la dette de 150€

Le CA décide de séparer la demande de subvention et la dette, et attribue une subvention de 120€ à Benjamin Dréan-Guénaïzia pour l’aider à participer à l’EGC 2016 (sous réserve qu’il fournisse le formulaire et donne un justificatif de participation au tournoi).

Concernant la dette de 150€, le CA décide de mener une enquête pour établir si l’existence de la dette est avérée. Si elle est avérée, le CA se réunira de nouveau pour décider de la poursuite ou non de la demande de remboursement des 150€ auprès de Benjamin.

Tâches :
– Kevin contactera François, Emeric et Benjamin pour obtenir davantage d’information sur l’attribution du prêt de 150€, ainsi que sur l’encaissement des 150€.
– Adrien vérifiera les comptes LGO pour établir s’il y a eu un débit correspondant aux 150€.

Publié dans Compte-rendus (privé) | Laisser un commentaire

Leçons sur les fondamentaux du jeu de Go

Rémi Vannier est un joueur de Go rennais, grand amateur de théorie et lecteur vorace d’ouvrages sur le jeu de Go. En 2014, il décide sur un coup de tête de traduire le livre « Leçons sur les fondamentaux du jeu de Go » de Toshiro Kageyama, et ce n’était pas gagné d’avance… Propos recueillis par Kevin Cuello (KC) et Jean-Pierre Lalo (JPL).

Rémi Vannier, joueur, traducteur et auto-éditeur !

KC : Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à traduire ce livre ?

C’est un de mes premiers livres de go. Je crois que je l’ai lu juste après « Tesuji » de James Davies, alors que j’étais 15e kyu. Mon père étant lui même joueur de Go, j’avais accès à tout plein de bouquins. Je peux vous dire que j’en ai dévoré pas mal ! Mais celui-ci m’a particulièrement marqué. Ceci dit, je me souviens aussi que certains chapitres m’étaient passé au-dessus de la tête. Il faut dire que c’est un bouquin assez verbeux, avec plein d’anecdotes et quand on ne maîtrise pas l’anglais, et c’était mon cas quand j’étais ado, on ne comprend pas tout !

Quand je me suis décidé à traduire un livre il y a deux ans, celui-ci m’a semblé tout indiqué. Ca ne sert pas à grand-chose de traduire un bouquin de problèmes comme « Tesuji » : avec quelques rudiments d’anglais, on s’en sort en regardant les diagrammes. Mais celui-ci est différent. Et puis… C’est quand même le bouquin de référence pour plein de gens !

Au tout début, j’avais peur que cette traduction n’intéresse pas grand monde. Après tout, beaucoup de joueurs de Go parlent anglais, et le livre est tellement connu qu’on est nombreux à déjà l’avoir dans sa bibliothèque. Puis en discutant sur les forums et autour de moi, je me suis rendu compte que beaucoup attendaient la traduction avec impatience.

KC : Qu’est-ce qui t’a le plus intéressé dans ce livre ?

J’aime le style de l’auteur et sa façon d’enseigner. Toshiro Kageyama est devenu professionnel très tard, après avoir gagné le tournoi Honinbo amateur à l’âge de 22 ans. Contrairement à ceux qui sont devenus pros en suivant une formation d’Insei dès leur plus jeune âge, il a « appris » le go à l’âge adulte, comme la plupart d’entre nous. Du coup, il a développé une pédagogie qui me semble plus adaptée au public des joueurs Européens.

JPL : As-tu traduit la version anglaise ou es-tu remonté à la source de l’édition japonaise ?

A mon grand regret, j’ai dû partir de la version anglaise. En effet, la déontologie dans la traduction interdit de traduire un texte traduit. J’aurais bien aimé m’assurer que la version anglaise était fidèle à la version originale, mais je ne parle pas japonais et n’avais pas de Japonais sous la main… Finalement, j’en ai parlé à la Nihon Ki-In, qui m’a donné son accord. Bien sûr, je suis curieux de savoir si James Davies avait pris beaucoup de libertés par rapport au texte original.

KC : Traduire un ouvrage, ce doit être un très gros travail et demande une implication personnelle dense, non ?

J’ai traduit « Leçons sur les fondamentaux du jeu de Go » en 2 ou 3 mois. J’étais prof de maths contractuel à l’époque. Bref, j’avais des vacances, mais je n’étais pas payé. Donc j’étais plutôt motivé et j’y ai consacré tout un été.

Ce qui a pris du temps, environ un an, c’est le travail de relecture avec les joueurs du club de Rennes et d’autres intéressés par le projet. Au début, le texte était lourd et plein d’anglicismes. Je crois que j’ai réécrit le livre 4 ou 5 fois !

Le résultat final !

Le résultat final !

KC : Tu as créé ta propre maison d’édition pour diffuser ce livre, pourquoi cela ?

J’ai dû négocier avec la Nihon Ki-in (Fédération Japonaise de Go) pendant presque deux ans pour obtenir les droits de traduction. Ce n’était pas facile, même après leur avoir présenté la version finale. Mais je ne m’étonne pas qu’on hésite à donner les droits mondiaux de traduction à un parfait inconnu. En outre, il semble que Kageyama ait pas mal de descendants, ce qui a ralenti les démarches. Au moment où je commençais à désespérer de ne jamais obtenir ces droits, j’ai reçu le mail d’autorisation de diffusion. Gros soulagement !

En parallèle, j’ai contacté plusieurs maisons d’édition, notamment celles habituées à publier des livres de Go, mais j’ai l’impression qu’elles ne sont pas très intéressées par ce genre de projet. Une traduction tirée à 500 exemplaires, ce n’est pas très rentable. C’est dommage, parce que ça prive un public non-anglophone d’un paquet d’ouvrages passionnants !

De nos jours, il est très facile de faire soi-même de l’édition, il suffit de quelques logiciels et d’un imprimeur. Je me suis renseigné, et j’ai choisi le statut d’auto-entrepreneur afin de mener le projet jusqu’au bout. Avec le recul, je me dis que j’aurais pu créer une association pour le faire, puisque je ne vais vraisemblablement pas gagner d’argent avec ce projet.

KC : Avais-tu des attentes particulières en te lançant dans ce projet ? Comment te sens-tu maintenant que tu as publié « Leçons sur les fondamentaux du jeu de Go » ?

Au début, je ne pensais pas sincèrement faire aboutir ce projet. J’avais juste envie de partager le texte avec la communauté des joueurs français, et je ne m’étais pas aperçu des efforts que cela pouvait demander.

Au final, je suis très satisfait. C’est un très bel ouvrage, dont la couverture a été joliment réalisée par May, du club de Rennes. Je pense avoir progressé au Go grâce à lui, je le connais quasiment par cœur, et j’ai parfait ma maîtrise de la langue française.

JPL : Alors que les joueurs « branchés » disent qu’il n’y a plus d’avenir que pour l’immatériel, pourquoi as-tu choisi ce bon vieux « support papier » ?

Très bonne question ! Je suppose que je dois être un peu vieux jeu. Un pdf, ça se télécharge, ça se lit en diagonale. Alors qu’un livre c’est concret, tangible… Je crois que je n’ai même pas envisagé de faire une version électronique…

KC : A quel public le conseilles-tu ?

Tout le monde peut le lire, il est très intéressant. Mais il s’adresse surtout aux joueurs de niveau 15 kyu à 1er dan, notamment pour aider ceux qui ont l’impression de stagner. Nous commettons toujours les mêmes erreurs. Pour progresser, il faut désapprendre nos mauvaises habitudes et ce livre est idéal pour cela.

KC : Et maintenant, as-tu d’autres projets en tête ? Un petit mot pour ceux qui veulent se lancer dans un projet d’édition ?

Pour l’instant non, je n’ai pas l’intention de traduire un nouvel ouvrage, j’ai surtout besoin de me reposer ! S’il y a un livre que j’aimerais voir traduit en Français, c’est « Direction of Play » de Takeo Kajiwara, mais je n’ai pas encore le courage de m’y mettre.

J’espère que mon initiative donnera des idées à d’autres joueurs comme moi désireux de rendre accessible de magnifiques œuvres littéraires liées au Go. Si je peux être utile, je n’hésiterai pas à donner des conseils. Par contre, ne me demandez pas d’être votre éditeur, ça ne marcherait pas : je suis trop perfectionniste. Se relire soi-même, c’était déjà un enfer, alors relire le travail d’un autre ! (rires)

Plus d’infos sur son site internet : http://vannier-editions.fr

Publié dans Divers | Laisser un commentaire